Aller au contenu Aller au menu

Les personnalités du Pays du Mont Sainte-Odile

Mgr Etienne Frey (1846-1915)

Né à Bischoffsheim le 13 janvier 1846.
Nommé en 1889 à la cure de Saint Martin à Colmar, il a exercé une influence considérable sur la ville. Il est à l'origine de la restauration de l'église des Dominicains et de la collégiale Saint Martin, a oeuvré à la création de plusieurs associations et confréries catholiques et a participé à la politique municipale en soutenant le parti catholique.

Saint Modeste Andlauer (1847-1900)

Missionnaire, né à Rosheim le 22 mai 1847.
Après des études de théologie à Laval, il est ordonné prêtre en 1877. Professeur d'allemand dans les collèges jésuites d'Amiens, de Lille et de Brest de 1876 à 1881, il part comme missionnaire en Chine en 1882. En 2 ans il acquiert la maitrise de la langue chinoise. Il est massacré face à l'autel de sa chapelle d'Ou-Kiao le 19 juin 1900.

Charles Spindler (1865-1938)

Peintre et aquarelliste de formation, il découvre en 1893 la technique de la marqueterie. Cela va l'inciter à concevoir une ligne de meuble de style "Art nouveau" exécutés dans son atelier de Saint-Léonard (Boersch).Il réalise également des tableaux représentant des scènes pittoresques de la campagne alsacienne. Il renouvelle l'esprit de la marqueterie en l'utilisant comme une technique picturale et non comme un simple élément décoratif. Son talent sera récompensé par de nombreuses expositions à Paris, Turin (Italie), St Louis (USA), Dresde Leipzig(Allemagne).

Mgr Valentin Dreyer (1866-1944)

Père colomban, franciscain, né à Rosheim le 15 février 1866.
Entré en 1887 au Couvent franciscain d'Amiens, il est ordonné prêtre en 1889. Elu supérieur génral de l'Ordre, il est appelé en 1911 à Rome par le Pape Pie X. En, 1923, il est nommé vicaire apostolique de Rabat et devient ainsi le premier évêque de la zone française au Maroc. Il occupe ensuite le même poste au Canal de Suez avant d'entreprendre la construction de la cathédrâle de Port Saïd. En 1928 il est nommé archevêque d'Adulis et légat pontifical de l'Empire du Siam. Il a alors à sa charge une trentaine d'évêchés.

Mgr Médard Barth (1886-1976)

Né à Boersch le 16 novembre 1886.
Ordonné prêtre en 1912, il poursuit des études d'histoire à Strasbourg de 1913 à 1915. Après la guerre il suit l'enseignement de l'Institut Catholique de Paris. Docteur en Philisophie en 1929, chanoine honoraire en 1937, docteur en théologie en 1942 et docteur honoris de l'université de Fribourg-en-Brisgau en 1966, il a aussi été nommé Prélat de Sa Sainteté en 1966 et Chevalier des Arts et des Lettres en 1967. Avec 338 études recensées, il a été le plus fécond des historiens du catholicisme. Spécialiste du Moyen-Age, il a apporté à l'histoire du catholicisme en Alsace, des origines au XX° siècle, une contribution inégalée.

Mgr Alphonse Kirmann (1887-1955)

Né à Bischoffsheim le 15 août 1887.
Après un premier séjour en Côte d'Ivoire de 1910 à 1914, il retourne en Afrique après la guerre et y fonde plusieurs missions avant d'être nommé évêque d'Assur et vicaire apostolique de Sassandra. Sous son épiscopat, l'église catholique de Côte d'Ivoire prit un développement considérable.

Jean-Marie Lehn (1939)

Né à Rosheim le 30 septembre 1939.
Jean-Marie Lehn obtient son doctorat en chimie en 1963. Membre de plusieurs académies, récompensé par de nombreux prix et médailles, l'ensemble de ses travaux est couronné par l'attribution en 1987 du Prix Nobel de Chimie.

Claude Vasconi (1940)

Né à Rosheim le 24 juin 1940
Diplômé de l'ENSAIS en 1964, il reçoit pour l'ensemble de son oeuvre le Grand Prix National d'Architecture en 1982. Il a notamment réalisé le Forum des Halles à Paris en 1973, l'Hôtel du Département à Strasbourg en 1990, le centre culturelle "la Filature" à Mulhouse en 1993, le parc d'activités "Hallem am Borsigsturm" à Berlin en 2000 et dernièrement, le nouvel hôpital civil de Strasbourg.

Revenir à l'introduction historique

 
+